11/02/2007

J'ai peur

172481617

 

Il y a encore peu de temps,

Je n’y croyais pas vraiment,

Nous étions de simples amis,

Pour moi cela s’arrêtait ici.

 

Je n’avais jamais pensé,

Que l’on pourrait s’aimer,

Je pensais te rencontrer,

En toute amitié.

 

Puis on a commencé à s’appeler,

Tu as même commencé à me manquer,

Je n’osai pas trop y croire,

De peur qu’encore une fois on puisse me décevoir.

 

Plus le temps passais,

Et les sentiments pour toi me venaient.

Puis nous nous sommes rencontrés,

Et nous nous sommes toute suite aimés.

 

Trois semaines ont passées,

Je me sentais si bien à tes cotés,

Puis les doutes ont commencés,

Est-ce de l’amour ou de l’amitié ?

 

Mon amour j’ai si peur,

A chaque instant je pleur,

J’ai peur de te regarder partir,

Et je pleur de ne plus te voir revenir.

 

Si seulement tu n’avais pas écouté tes amis,

Nous serions surement ensemble aujourd’hui,

Je t’en prie, laisse parler ton cœur,

Et laissons place au bonheur.

 

 

11/02/2007

Marie-Ange

16:26 Écrit par lapetitepuce dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Que de doutes Nous avons commencé à discuter
Pendant une semaine nous nous sommes téléphoné
Puis nous nous sommes rencontrés
Et je t’ai tout de suite aimé

J’ai passé trois semaines de bonheur
A échanger mes pensés avec toi, mon cœur
Tous ces moments avec toi n’étaient que douceur
Mais maintenant ce n’est que des pleurs

Car je commence à douter de moi
A douter de mon véritable amour pour toi
Est-ce de l’amour et de l’amitié que je ressens pour toi
Ce n’est pas encore très clair en moi

Pourtant je n’ai aucun doute sur ton amour
C’est cela qui me fait le plus mal dans ce détour
Dans ma tête, clarifier mes idées je fais tout pour
De façon je l’espère à continuer ensemble notre parcourt

Franck

Écrit par : Franck | 11/02/2007

C'est A la fois triste et beau de vous lire....
J'espère de tout coeur et veux croire à votre Bonheur!!!
Bisousss à tous les deux......

Écrit par : Manous | 11/02/2007

Il y a moyen de savoir Vous êtes émouvants, et encore si jeunes intérieurement par vos façons de voir la vie et l'amour j'ai l'impression (comme un genre de "bouche trou" presque je dirais, passant de l'amour à la peur ou aux doutes très facilement)...
Il y a pourtant un moyen très simple de savoir quelle est la force de vos sentiments : pensez vous pouvoir être aussi heureux que vous l'avez été l'un sans l'autre, avez-vous parfois "envie de voir ailleurs", avez vous des reproches à faire l'autre ou est-ce que les petits défauts sont supportables, avez-vous le sentiment d'être faits l'un pour l'autre, que la vie est harmonieuse, vous voyez-vous ensemble sur vos vieux jours, passez vous des moments extraordinaires, que peu de gens connaissent, que vous ne pourriez pas vivre avec quelqu'un d'autre, etc. ? Bon courage à tous les deux et j'espère plus de clarté dans vos sentiments. Parfois la pause permet d'y voir plus clair...
Amicalement,
Jean-François

Écrit par : quarkenciel | 12/02/2007

Kikou! Juste un petit mot bon mercredi pour finir la semaine.
Gros bisous !
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be


Écrit par : COCO ! | 13/02/2007

Les commentaires sont fermés.