05/03/2006

A Mes Yeux

 

A mes yeux, tu étais celui que j’aimais

Celui qui faisait battre mon cœur à jamais

C’est ton regard que j’ai croisé en premier

C’est aussi lui qui m’obsédait

 

Je parle maintenant au passé

Car j’ai essayé de t’oublier

Mais cette histoire passée

Est à mes yeux impossible a effacer.

 

A mes yeux tu étais celui que j’aimais

Celui avec qui l’amour jamais ne cesserait.

Les années ont passés, le temps s’est écoulé,

Mais je n’es jamais cessé de t’aimer

 

Le temps a bien travaillé

Et aujourd’hui sans parler au passer,

J’aimerai réemployer le mot t’aimer

Au présent et non plus au passé.

 

16:32 Écrit par lapetitepuce | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

... En présence d'une grande déception, nous ne savons pas si c'est la fin de
l'histoire.
Cela peut être précisément le début d'une grande aventure.
"Pema Chödrön"

Bisous petitpuce

Écrit par : Charles | 05/03/2006

... tres joli poeme

Écrit par : sophie | 11/03/2006

Très jolie ! Un jour tu reconjugueras le verbe AIMER au présent, n'en doutes pas une seconde !
GROS BISOUS a toi petite puce !

Écrit par : Corinne | 13/03/2006

Tout dépend... Il faut savoir si la page doit se tourner.
Rien ne sert de parler à un mur lapetitepuce...
Mais s'il y a le plus infime espoir alors cela vaut la chandelle de s'accrocher.

Bisous

Écrit par : quarkenciel | 17/03/2006

A mes yeux * Si tu l'aime vraiment alors fais tout pour le reconquérir , moi pour ma pars quand ses fini ses fini surtout quand il y a eu trop de mal de fait envers ma fille et moi même, maintenant il refais sa vie et ses très bien* Bisous

Écrit par : Marie | 18/03/2006

Les commentaires sont fermés.